Derniers sujets
» des danois envisage de bruler le saint coran
Dim 15 Mar 2009 - 10:24 par Admin

» HOUSNI MOUMAREK Président d'Egypte
Mar 27 Jan 2009 - 18:15 par zoffu07

» QUADAFI, Président de al jamahiriya libiya al chaabiya
Mar 27 Jan 2009 - 18:11 par zoffu07

» ZINE AL ABIDINE BEN ALI, Président de la TUNISIE,
Mar 27 Jan 2009 - 18:09 par zoffu07

» BOUTEFLIKA, PRESIDENT ALGERIEN
Mar 27 Jan 2009 - 18:07 par zoffu07

» [color=red]ROI DU MAROC[/color]
Mar 27 Jan 2009 - 18:04 par zoffu07

» as-salemou^alaykum
Mar 27 Jan 2009 - 2:42 par Médine l'Illuminée

» Lynda et Samia !!!
Mar 27 Jan 2009 - 2:39 par Médine l'Illuminée

» GAZA
Sam 24 Jan 2009 - 13:08 par Admin


BILAL BEN RABAH(radhi Allahou ânhou),le premier muezzin del'islam

Aller en bas

BILAL BEN RABAH(radhi Allahou ânhou),le premier muezzin del'islam

Message par Admin le Mar 24 Juin 2008 - 1:52

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullah.

NOM : Bilal ben Rabah
QUALIFICATIF : L'homme qui s'est moqué des terreurs
ORIGINE : Abyssinie
SA MORT : Mort à Damas de vieillesse
----------------------------------------------------------------------------
Il était l'esclave, tout comme sa mère l'avait été, de Omaya ben Khalaff, sa vie était celle de l'esclavage et il passait ses jours en monotonie n'ayant droit à aucun salaire journalier et n'espérant rien d'un lendemain meilleur. Les nouvelles de Mohamed (alih salat ou salam)commençait à se répandre et de la façon dont son maître en parlait lui faisait comprendre que cet homme qui se disait Messager ne pouvait être que bon, juste et noble.

La haine émanant des notables de Qoreich qui voulaient préserver le culte de leur ancêtres, le sanctuaire commercial de Mekka et la haine contre les Banou Hachim (clan du Messager alih salat ou salam), amena Bilal à s'interroger. Il se rendit en secret auprès du Prophète (alih salat ou salam) et se convertit. Lorsque Omaya fut mis au courant, il tortura Bilal sous la chaleur ardente du désert. Il l'attachait à même le sol sur le sable brûlant, il le frappait, le fouettait et lui apposant de lourdes pierres chauffés par la chaleur du soleil sur son corps mince et chétif tout cela pour le faire renier.Omaya prenait un plaisir sadique à enlever les grosses pierres de son corps qui décollaient la peau de Bilal pour en apposer d'autres qui étaient restés exposées au soleil.

Malgrè la torture, Bilal restait sur ses positions en disant "Ahad, Ahad ! (unique, unique)". L'Islam avait de cet esclave éthiopien (abyssin) un maître pour l'humanité, comme si Dieu avait voulu démontrer que le teint basané et l'esclavage n'altèrent pas la grandeur de l'âme une fois que celle-ci a trouvé la foi.

Las de leurs tortures, Omaya accepta de le vendre à Abou Bakr As Siddiq (radhi Allahou ânhou)) qui l'affranchit aussitôt... Bilal était un homme libre. L'hégire accompli et la mosquée de Médine construite, le Messager (alih salat ou salam) ordonna qu'on appelle à la prière et ce fut Bilal qui prit part à cette tâche et de sa voix tendre et chaude il fut le premier Muezzin de l'Islam.

Deux ans s'étaient écoulés depuis l'hégire, lorsque la bataille de Badr éclata. Qoreich, nobles et enfant prirent part à cette bataille. Omaya ne désirait pas se rendre à cette expédition mais il fut traité de lâche et de femme par Oqba ben Abi Mouît et se sentant diminué dans son orgueil, il participa à l'expédition. Les épées se croisèrent et la bataille fit rage. A la fin de la bataille, Omaya ben Khalaf voyant la défaite demanda protection à Abderrahaman Ben Aouf, malgrè cela, les Musulmans ne purent accepter un tel prisonnier et Bilal était le premier à réclamer sa tête et Abderrahman Ben Aouf ne put rien faire.

La situation était une situation de guerre où le sang des Musulmans coulaient encore des sabres. Les années passent et la Mecque est conquise, le Messager (alih salat ou salam) la conquit à la tête de 10 000 hommes et demanda à Bilal de grimper sur la Kaaba pour y faire l'appel à la prière. Les Mecquois n'en revenaient pas. Après cela, Bilal vécut avec le Messager participant à toutes les expéditions, appelant à la prière.

L'Islam devint majestueux et les Musulmans plus puissants. Le Prophète (alih salat ou salam) devait rejoindre son Créateur et Abou Bakr fut nommé Calife. Bilal se rendit chez Abou Bakr lui demandant à combattre pour la cause de Dieu car le Messager étant mort, il n'appellerait plus à la prière après lui.

Après avoir combattu, les historiens disent que Bilal se serait retiré à Damas où il y demeura s'adonnant à Dieu et combattant dans Sa voie. D'autres racontent que Bilal serait resté avec Abou Bakr à la Mecque et à la mort d'Abou Bakr qu'il serait parti à Damas avec la permission d'Omar Ben Al Khattab (radhi Allahou ânhou)

On raconte que Omar (radhi Allahou ânhou) se rendit à Damas, il demanda avec les Musulmans à Bilal de faire l'appel à la prière, il accepta et à travers cet appel, tous les Musulmans présents revoyaient l'époque du Prophète (alih salat ou salam) et les pleurs coulaient. Bilal mourut à Damas ferme dans la voie de Dieu.

Sous la terre de Damas, se trouve aujourd'hui les restes d'un homme grandiose entre les hommes dans sa résistance et le triomphe de la foi.

Que la paix soit sur toi O Bilal, premier Muezzin de l'Islam !

Radhia Allâhou anhou !Que Dieu l'agréé ! Âmine
Admin
Admin
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 218
Age : 110
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 15/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lesanciensdufofo.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum