Derniers sujets
» des danois envisage de bruler le saint coran
Dim 15 Mar 2009 - 10:24 par Admin

» HOUSNI MOUMAREK Président d'Egypte
Mar 27 Jan 2009 - 18:15 par zoffu07

» QUADAFI, Président de al jamahiriya libiya al chaabiya
Mar 27 Jan 2009 - 18:11 par zoffu07

» ZINE AL ABIDINE BEN ALI, Président de la TUNISIE,
Mar 27 Jan 2009 - 18:09 par zoffu07

» BOUTEFLIKA, PRESIDENT ALGERIEN
Mar 27 Jan 2009 - 18:07 par zoffu07

» [color=red]ROI DU MAROC[/color]
Mar 27 Jan 2009 - 18:04 par zoffu07

» as-salemou^alaykum
Mar 27 Jan 2009 - 2:42 par Médine l'Illuminée

» Lynda et Samia !!!
Mar 27 Jan 2009 - 2:39 par Médine l'Illuminée

» GAZA
Sam 24 Jan 2009 - 13:08 par Admin


Ce que dit le Coran sur le développement embryonnaire humain

Aller en bas

Ce que dit le Coran sur le développement embryonnaire humain

Message par Invité le Mer 9 Juil 2008 - 22:24

Dans le Coran, Dieu parle des différents stades du développement embryonnaire humain:


Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une alaqah (sangsue, chose suspendue, caillot de sang), et de la alaqah Nous avons créé une moudghah (substance mâchée)... 1 (Coran, 23:12-14)



Littéralement, le mot arabe alaqah a trois sens: (1) une sangsue, (2) une chose suspendue, et (3) un caillot de sang.

Si nous comparons une sangsue à un embryon à l'étape de la alaqah, nous découvrons des similarités entre les deux2, comme nous pouvons le voir sur l'illustration 1. De plus, l'embryon qui est à cette étape de son développement se nourrit du sang de la mère, comme la sangsue se nourrit du sang de ceux sur qui elle se fixe.3






[center]Illustration 1: Dessins illustrant les similarités, au niveau de l'apparence, entre une sangsue et un embryon humain au stade appelé alaqah. (Le dessin de la sangsue est tiré de l'ouvrage Human Development as Described in the Quran and Sunnah [Le développement humain tel que décrit dans le Coran et la Sounnah], Moore et al., p. 37, adapté de Integrated Principles of Zoology [Principes généraux de zoologie], Hickman et al.. Le dessin de l'embryon est tiré de The Developing Human [L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 73.)[/center]


Le deuxième sens du mot alaqah est "une chose suspendue". C'est ce que nous pouvons voir sur les illustrations 2 et 3: l'embryon en suspension dans l'utérus de la mère, au stade de la alaqah



Illustration 2: Nous pouvons voir, sur ce diagramme, la suspension de l'embryon dans l'utérus de la mère, au stade de la alaqah. (The Developing Human [L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 66.) (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)




Illustration 3: Sur cette photomicrographie, nous pouvons voir la suspension d'un embryon (B) au stade de la alaqah (âgé d'environ 15 jours) dans l'utérus de la mère. La grandeur réelle de l'embryon est d'environ 0,6 mm. (The Developing Human [L'humain en développement], Moore, 3e édition., p. 66, adapté de Histology [Histologie], Leeson et Leeson.)


Le troisième sens du mot alaqah est "caillot de sang". L'apparence externe de l'embryon et de ses sacs au stade de la alaqah est très similaire à celle d'un caillot de sang. Cela est dû à la présence de quantités de sang relativement élevées dans l'embryon au cours de ce stade4 (voir illustration 4). Aussi, durant ce stade, le sang contenu dans l'embryon ne commence pas à circuler avant la fin de la troisième semaine.5 Donc, l'embryon, à ce stade, est comme un caillot de sang.





Illustration 4: Diagramme du système cardio-vasculaire rudimentaire d'un embryon au stade de la alaqah. L'apparence externe de l'embryon et de ses sacs est similaire à celle d'un caillot de sang; cela est dû à la présence de grandes quantités de sang dans l'embryon. (The Developing Human [L'humain en développement], Moore, 5e édition., p. 65.) (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)

Ainsi, les trois sens du mot alaqah correspondent exactement aux descriptions de l'embryon au stade de la alaqah.

Le stade suivant, mentionné dans le verset, est le stade de la moudghah. Le mot arabe moudghah signifie "substance mâchée". Si quelqu'un mâchait un morceau de gomme à mâcher et le comparait à un embryon au stade de la moudghah, il verrait que l'embryon, à ce stade, prend l'apparence d'une substance mâchée. Cette ressemblance est dûe aux somites sur le dos de l'embryon qui ressemblent, en quelque sorte, à des traces de dents dans une substance mâchée.6 (voir illustrations 5 et 6).






Illustration 5: Photographie d'un embryon au stade appelé moudghah (âgé de 28 jours). L'embryon, à ce stade, prend l'apparence d'une substance mâchée à cause des somites situés sur le dos qui ressemblent à des traces de dents dans une substance mâchée. La grandeur réelle de l'embryon est de 4 mm. (The Developing Human [L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 82, du Professeur Hideo Nishimura de l'Université de Kyoto, à Kyoto (Japon).)



Illustration 6: Lorsque nous comparons l'apparence d'un embryon au stade de la moudghah avec celle d'un morceau de gomme qu'on a mâché, nous voyons des similarités entre les deux.
A) Dessin d'un embryon au stade de la moudghah. Nous pouvons voir, sur le dos de l'embryon, les somites qui ressemblent à des traces de dents. (The Developing Human [L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 79.)
B) Photographie d'un morceau de gomme qui a été mâché. (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)





SOBHANNE ALLAH,, si avec tout ça,, on doute encore sur l'islam !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum