Derniers sujets
» des danois envisage de bruler le saint coran
Dim 15 Mar 2009 - 10:24 par Admin

» HOUSNI MOUMAREK Président d'Egypte
Mar 27 Jan 2009 - 18:15 par zoffu07

» QUADAFI, Président de al jamahiriya libiya al chaabiya
Mar 27 Jan 2009 - 18:11 par zoffu07

» ZINE AL ABIDINE BEN ALI, Président de la TUNISIE,
Mar 27 Jan 2009 - 18:09 par zoffu07

» BOUTEFLIKA, PRESIDENT ALGERIEN
Mar 27 Jan 2009 - 18:07 par zoffu07

» [color=red]ROI DU MAROC[/color]
Mar 27 Jan 2009 - 18:04 par zoffu07

» as-salemou^alaykum
Mar 27 Jan 2009 - 2:42 par Médine l'Illuminée

» Lynda et Samia !!!
Mar 27 Jan 2009 - 2:39 par Médine l'Illuminée

» GAZA
Sam 24 Jan 2009 - 13:08 par Admin


les gens de al-'oukhdoud

Aller en bas

les gens de al-'oukhdoud

Message par samia le Mer 16 Juil 2008 - 0:36

Louanges à Allah, seigneur des mondes, à lui appartient le bienfait et à lui reviennent le mérite et les éloges parfaites. que l’élévation en degré et l’apaisement de cœur soient accordés à notre maître Mouhammad ^Alayhi s-salat wa s-salam ainsi qu’à l’ensemble de ses frères prophètes.

as salamou^alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh,

les gens de al-'Oukhdoud


On raconte dans les histoires d’antan le récit de rois mécréants qui avaient creuser des fosses (‘oukhdoud) et y’avaient mis le feu pour supplicier les musulmans et les exterminer. nous allons alors vous faire part du récit de l’un d’entre eux.
il est rapporté qu’un musulman de la communauté de notre maître ^Ica ^alayhi s-salam appelé faymiyoun ar-rahib était un vertueux et un ascète, de ceux dont l’invocation était exaucée. il se déplaçait de village en village et ne consommait que le fruit du travail de ses mains. il travaillait dans la construction avec la terre glaise.

Quelqu’un du nom de salih avait fait sa connaissance et s’était converti à l’Islam par sa cause. Alors qu’ils se déplaçaient dans la péninsule arabique, il furent capturés par des brigands et vendus dans une région du nom de Najran.
les gens de cette région étaient en ce temps-là comme le reste des gens de l’Arabie , des idolâtres et ceux-là vouaient leur adoration à un palmier de grande taille qui se trouvait sur leurs terres. ils organisaient par idolâtrie envers ce palmier, une fête chaque année. Lorsque venait le jour de cette fête, ils accrochaient sur ce palmier tous les beaux vêtements qu’ils trouvaient et le décoraient de bijoux de femmes. Ils sortaient pour le visiter toute la journée.

Quelqu’un parmi ces gens avait acheté faymiyoun. Lorsque ce dernier se levait la nuit pour accomplir la prière, la maison s’illuminait jusqu’au matin sans qu’aucune torche soit allumée.
En effet, faymiyoun était un saint et il avait des prodiges. ce qu’il voyait de lui plut à son maître. Il lui demanda quelle religion il suivait. faymiyoun lui répondit et lui dit « ce que vous faites n’est pas valable ! Ce palmier n’apporte ni profit ni nuisance et si j’invoque mon seigneur, celui à qui je voue l’adoration, contre lui, il le détruira s’il le veut ; il est Allah, l’Unique, celui qui n’a pas d’associé ». Son maître lui dit : « vas-y, fais ! Si tu réussis nous entrerons dans ta religion et délaisserons ce sur quoi nous sommes ».

Faymiyoun se leva, fit la petite ablution et accomplit deux rak^ah. Il invoqua ensuite contre le palmier. Allah lui envoya un vent qui le déracina et l’abattit sur le sol. Les habitants de Najran l’on alors suivi dans la religion de l’Islam. Or par la suit en certains événement leur arrivèrent et ils en vinrent à falsifier la religion. La mécréance se produisit et se généralisa.
Lorsque la corruption des mœurs se fut propagé, faymiyoun construisit une terre a l’extérieur de Najran dans laquelle il s’adonnait aux actes d’adoration de Allah et s’isola du reste de la population. Il advint à Najran qu’il y eut un roi ayant à ses côtés un sorcier qui avait vieilli. Ce dernier demanda au roi de lui amener un jeune homme pour qu’il puisse lui enseigner la sorcellerie.

suite...


Dernière édition par samia le Mer 16 Juil 2008 - 0:42, édité 1 fois

samia

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par samia le Mer 16 Juil 2008 - 0:41

Louanges à Allah, seigneur des mondes, à lui appartient le bienfait et à lui reviennent le mérite et les éloges parfaites. que l’élévation en degré et l’apaisement de cœur soient accordés à notre maître Mouhammad ^Alayhi s-salat wa s-salam ainsi qu’à l’ensemble de ses frères prophètes.

La tente de fayminoun se trouvait alors entre najran et le village dans lequel se trouvait le jeune homme que le roi avait envoyé pour la sorcellerie. Un jour, ce jeune homme dont le nom était ^abdou l-lah fils de ath-thamir passa à coté de la tente de faymiyoun et il l’entendit réciter l’évangile authentique avec une belle voix. L’accomplissement des prières et les actes d’adoration qu’il vit de lui plurent et il se mit à l’écouter jusqu'à devenir musulman. Il témoigna donc de l’unicité de Allah et lui voua son adoration. il se mit a interroger faymiyoun au sujet des lois de l’Islam jusqu’à augmenter en science et en actes d’adorations. et il se mit a rester davantage chez faymiyoun. Lorsqu’il arrivait en retard chez le sorcier, le sorcier le frappait et lorsqu’il arrivait chez son père, il le frappait.

Le jeune homme se plaignit à faymiyoun. Ce dernier lui dit : « si tu crains le sorcier, dis que c’est ta famille qui t’a retardé et si tu crains ta famille, dis que c’est le sorcier qui t’a retardé ».
C’était en effet pour ne pas être victime d’injustice du fait qu’il apprenait la religion et ses jugements, à une époque dans laquelle il y’avait peu de musulmans. il y avait dans ce pays un énorme serpent qui coupait la route aux gens. le jeune homme passe dans ses parages, prit une pierre, dit bismi l-Lah et la jeta sur le serpent qui succomba. Faymiyoun lui dit alors :
« ton état est éminent et tu seras éprouvé. Quand tu le seras, n’indiques ma personne à quiconque ».

Il arriva par la suite que chaque fois que ce jeune homme entrait à Najran et qu’il rencontrait quelqu’un victime d’une maladie telle la lèpre ou une cécité, il s’adressait à lui en disant : « o esclave de Allah, témoigne de l’unicité de Allah et entre en Islam, j’invoquerai alors Allah et il te guérira de tes maux ? ». Il répondait oui et prononçait les témoignages pour entrer en Islam. le jeune homme invoquait pour lui et il guérissait. ceci se répéta à un point qu’il n’y eux plus aucune personne à Najran qui fût touchée par une maladie grave sans qu’elle aille le voir et le suive dans sa religion, et sans qu’il invoque pour elle et qu’elle guérisse.
le roi avait un cousin paternel qui était non-voyant et qui avait entendu parlé de ce jeune homme, comment il avait tué le serpent. il lui amena des cadeaux en lui disant : « tout ce qui est là sera à toi si tu me guéris. »

Le jeune homme répondit : « moi je ne guéris personne –c'est-à-dire je ne crée pas la guérison- mais c’est Allah qui guérit s’il veut ; mais si tu fais acte de foi, j’invoquerai pour toi et il te guérira. » il crut en Allah et entra en Islam et Allah le guérit en lui rendit la vue. Il alla ensuite voir le roi et s’assit comme on faisait devant les rois. Le roi lui demanda « qui t’a rendu la vue ? » il lui répondit : « mon Seigneur. » le roi lui dit alors : « tu as un Seigneur en dehors de moi ? » il lui dit : « mon Seigneur c’est ton Seigneur c’est Allah. » le roi l’emprisonna et ne cessa de le torturer que lorsqu’il lui eût indiqué le jeune homme. Le roi le fit amener et lui dit : « jeune homme ! il m’est parvenu que tu guéris ceux qui sont touchés par la cécité et par la lèpre, et que tu fais telles et telles choses. »


Le jeune homme répondit :
« moi je ne guéris personne mais c’est Allah qui guérit. »
Alors il l’emprisonna et ne cessa de le torturer que lorsqu’il lui eût indiqué faymiyoun. » il le fit donc amener le somma de délaisser la religion de l’Islam mais il refusa et n’accepta pas la mécréance en quittant sa religion. Le roi ne s’en tint pas là et il fit amener son cousin et lui ordonna de quitter sa religion. Comme il refusa, il lui mit la scie sur le cou et le lui trancha.

suite...


Dernière édition par samia le Jeu 17 Juil 2008 - 0:19, édité 1 fois

samia

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par samia le Mer 16 Juil 2008 - 0:44

Louanges à Allah, seigneur des mondes, à lui appartient le bienfait et à lui reviennent le mérite et les éloges parfaites. que l’élévation en degré et l’apaisement de cœur soient accordés à notre maître Mouhammad ^Alayhi s-salat wa s-salam ainsi qu’à l’ensemble de ses frères prophètes.

On lui ramena ensuite le jeune et lui dit : « abandonne ta religion ! » mais il refusa. le roi poussa vers ses soldats et leurs dit : « emmenez-le au sommet de cette montagne, s’il abandonne sa religion vous le relâchez sinon vous le jetez en bas.
« il le portèrent donc au sommet de la montagne et lorsqu’ils arrivèrent, le jeune homme invoqua Allah en disant : « seigneur , protège-moi d’eux par ce que tu veux ». La montagne ce souleva et tous les soldats s’écroulèrent raides morts et le jeune homme revint au roi sain et sauf. Lorsque le roi le vit, il fut ébahi d’étonnement et lui demanda ce qu’étaient devenus les soldats. il lui répondit que Allah l’avait protégé d’eux. Par ailleurs, le jeune homme aurait pu fuir et ne pas revenir au roi mais il avait l’espoir que le roi revienne sur sa mécréance, il deviendrait alors musulman et serait ainsi une cause de l’entrée en Islam de son peuple.

Mais le roi le remit à un autre groupe de soldat et leur dit : « emmenez-le dans une embarcation et lorsque vous serez en pleine mer, soit il quitte sa religion et dans ce cas vous le ramenez et sinon jetez-le à la mer. » ils partirent et le jeune homme invoqua alors son seigneur tabaraka wa ta^la en disant : « o Allah protège-moi d’eux par ce que tu veux. » l’embarcation chavira, tous les soldats se noyèrent et le jeune homme revint sain et sauf. le roi fut ébahi une seconde fois de son retour et l’interrogea au sujet des soldats. il raconta au roi ce qui s’était passé et lui dit ensuite : « tu ne pourras me tuer que lorsque que tu feras ce que je t’ordonnerai de faire. »

Il lui répondit : « quoi donc ? » il lui dit : « tu réunis tout le monde dans un même endroit, tu m’accroches à une branche et tu prends ensuite une flèche de mon étui, tu armes un arc avec et tu tires en me visant. Si tu fais ainsi tu me tueras » le roi rassembla donc les gens et accrocha le jeune homme à une branche, sortit une flèche de l’étui du jeune homme et exécuta son ordre. Le jeune homme reçut la flèche entre l’œil et l’oreille et il mourut. Les gens se mirent à dire : « nous avons foi en le seigneur de ce jeune homme, il n’est dieu que Allah, il n’est dieu que le Dieu de ^abdou l-lah ibnou th-thamir ! –c’était le nom du jeune homme- ».

Et les gens eurent foi en devinrent musulmans. Le roi se mit alors en colère et ordonna de fermer les portes de la ville. Il fit creuser des fosses dans la terre et il est dit qu’elles au nombre de sept. la longueur de chaque fosse était de quarante coudées et la largeur de douze. Du combustible et du bois furent mis dedans et le feu allumé. Des grandes flammes commencèrent à sortir de ces fosses. Le roi et ses aides se tenaient à côté des fosses et amenaient le musulman. S’il refusait de quitter sa religion, ils le jetaient dans le feu sinon ils le relâchaient.

Ils jetèrent dans le feu environ mille musulmans et il est dit qu’ils étaient beaucoup plus que ce nombre, hommes, vieillards, femmes et enfants, jusqu'à ce que vint le tour d’une musulmane qui avait trois enfants, l’un d’eux se nourissait du lait de sa mère encore. le roi lui dit : « délaisse ta religion ou alors je te tue toi et tes enfants. » mais elle refusa et il jeta alors ses deux enfants aînés mais elle n’abdique pas. Lorsqu’il prit le petit pour le jeter elle pleura. Alors, Allah fit parler cet enfant : « mère, n’abandonne pas ta religion, tu n’auras aucun tort. » le roi le jeta et ensuite sa mère.
il est rapporté aussi que l’âme de ces musulmans sortait avant même que le feu et sa chaleur de les touchent.

Ensuite, après que le roi ait jeté ceux qu’il avait jetés, le feu s’éleva de la fosse jusqu'à parvenir au-dessus du roi et des ses aides d’une hauteur de quarante coudées et il s’abattit ensuite sur eux et les brûla. Ils furent calcinés et devinrent de la cendre.

Ce que le jeune homme avait fait, se suicider pour faire entrer autrui en Islam, était permis alors, mais dans la loi de Mouhammad, ^alayhi ssalat wa ssalam ce n’est plus permis.

Fin ...

Samia votre soeur en Islam...


Dernière édition par samia le Jeu 17 Juil 2008 - 0:22, édité 1 fois

samia

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par Admin le Mer 16 Juil 2008 - 2:22

salam aleykoum
barrakk'Allah oufik pour ta contribution
et bienvenue sur ce forum chere soeur
Admin
Admin
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 218
Age : 110
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 15/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lesanciensdufofo.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par samia le Mer 16 Juil 2008 - 2:28

amin wa fik !!

Baraka-Llahou fik !

samia

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par lynda le Jeu 17 Juil 2008 - 0:12

ça fait tellement plaisir de se remettre les idées en ordre avec le récit de A à Z!!!! lol J'avais entendu par morceau et je ne savais même pas que c'était le même récit.
que Dieu t'accorde ce qui est Bien pour ton bas monde et ton au delà! 'âmîn!

lynda

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par samia le Jeu 17 Juil 2008 - 0:24

Amin ainsi qu'a toi!!

samia

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par habîbîTâhâ le Lun 21 Juil 2008 - 15:39

bârakallâhou fîki pour ce beau récit, je n'est pu retenir mes larmes...que Allâh fasse qu'on meurt musulmans, bi jâhi nabiyyinâ mouhammad!!!!!!! pleurer [u]
habîbîTâhâ
habîbîTâhâ

Nombre de messages : 20
Localisation : France
Date d'inscription : 17/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sunnisme.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par samia le Lun 21 Juil 2008 - 16:20

Amin ya Allah...

samia

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les gens de al-'oukhdoud

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum