Derniers sujets
» des danois envisage de bruler le saint coran
Dim 15 Mar 2009 - 10:24 par Admin

» HOUSNI MOUMAREK Président d'Egypte
Mar 27 Jan 2009 - 18:15 par zoffu07

» QUADAFI, Président de al jamahiriya libiya al chaabiya
Mar 27 Jan 2009 - 18:11 par zoffu07

» ZINE AL ABIDINE BEN ALI, Président de la TUNISIE,
Mar 27 Jan 2009 - 18:09 par zoffu07

» BOUTEFLIKA, PRESIDENT ALGERIEN
Mar 27 Jan 2009 - 18:07 par zoffu07

» [color=red]ROI DU MAROC[/color]
Mar 27 Jan 2009 - 18:04 par zoffu07

» as-salemou^alaykum
Mar 27 Jan 2009 - 2:42 par Médine l'Illuminée

» Lynda et Samia !!!
Mar 27 Jan 2009 - 2:39 par Médine l'Illuminée

» GAZA
Sam 24 Jan 2009 - 13:08 par Admin


[Rite Malikite] La petite ablution (Al-Woudou')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Rite Malikite] La petite ablution (Al-Woudou')

Message par Jibril le Sam 21 Juin 2008 - 19:29

As-salamou ^alaykoum

La petite ablution étant une condition nécessaire à l'accomplissement de la prière, il est un devoir de bien connaitre ses conditions et obligations.

Al-Woudou'


Les obligations ('arkan):

1.L'intention
2.Se laver le visage
3.Se laver les deux bras (coudes compris)
4.Se laver la tête (sans oublier un cheveu)
5.Se laver les pieds (chevilles comprises)
6.La friction
7.La continuité dans le lavage


L'intention : Avoir l'intention de faire les ablutions, garder à l'esprit que l'on ôte l'état d'impureté, ou autre parmi les intentions valables.

Se laver le visage : Passer l'eau contenue entre les deux mains depuis le front (la limite habituelle des cheveux) vers le menton, et dans les limites du visage (d'une oreille à l'autre).

Se laver les deux bras : Passer l'eau sur les mains, entre les doigts, sur les avants bras et jusqu'aux coudes, et il est un devoir de laver les coudes.

Se laver la tête : Passer les mains mouillées sur tous les cheveux, sans laisser un seul cheveux qui ne soit pas mouillé.

Se laver les pieds : Passer l'eau sur toute la surface des pieds. Il est impératif d'inclure les chevilles.

La friction : C'est le fait d'accompagner l'eau avec la main lors du lavage. On frotte avec sa main en plus du lavage par l'eau.

La continuité dans le lavage : Laver chaque partie avant que la précédente n'ait séchée.

Les sounan (actes recommandés) :

1.Commencer par laver les deux mains.
2.Effectuer un retour dans le lavage de la tête (passer la main dans le sens inverse.
3.Essuyer les oreilles.
4.Laver la bouche.
5.Inspirer de l'eau avec le nez.
6.Expirer cette eau.
7. Exécuter les piliers du woudou' dans l'ordre.

Les moustahabbat/fadilah (actes méritoires) :

1.Dire « Bismi l-Lah » (au début)
2.Être dans un endroit pur.
3.Utiliser un minimum d'eau.
4.Mettre le récipient d'eau à sa droite.
5.Laver chaque membre deux ou trois fois.
6.Commencer par les membres de droite, puis ceux de gauche.
7.Utiliser le siwak.
8.Exécuter les actes recommandés dans l'ordre.
9.Commencer l'essuyage de la tête à partir du front.
10. Frotter entre les orteils des pieds avec ses doigts.


Suppléments aux ablutions : l’essuyage sur des bandages, pansements, plâtres…
On égoutte bien sa main avant de la passer sur le pansement qu’on effleure pour éviter de le mouiller.
En revanche, le reste de la partie où se trouve le pansement doit être lavé normalement.
Si le pansement s’enlève après les ablutions, que faire ? On le remet si on peut mais de 2 choses l’une : soit on est encore mouillé et alors on repasse seulement la main sur le pansement, soit on est sec et alors on refait ses ablutions depuis le début.
Dans le cas d’un plâtre, on passe la main dessus recto verso.
Dès que l’on ressent une forte gêne, on passe au Tayammum qu’on ait une jambe ou deux dans le plâtre voir deux jambes et un bras, dans la mesure de ses capacités : selon les cas, on peut être tellement gêné à cause de nos mouvements limités qu’on ne peut pas se frotter le visage, dans ce cas, on se contente de la tape sur la pierre (sans se frotter le visage)
Si on est dans l’incapacité de faire aussi le tayammum (corps entièrement dans le plâtre ou corps paralysé), alors on prie sans récupérer.


Les 16 actes qui annulent les ablutions : نـَواقِضُ الوُضُوءِ السِّتـَّة َ عَشـَرَ

1)La miction = action d’uriner.
2)L’émission d’un gaz intestinal par l’anus
3)Une perte occasionnelle d’urine ou de gaz : si c’est purement accidentel et donc peu fréquent, on refait ses ablutions ; mais si on souffre d’incontinences quotidiennement, alors on n’est pas obligé de les refaire à chaque fois, car l’incontinence est considérée par les savants comme une maladie.
4)La défécation= expulsion des matières fécales (excréments)
5)Un sommeil profond (lourd), même s’il est court.
6)L’émission du liquide prostatique (al-Madhy = المَذيُ) par la verge.
A-Le Madhy est un liquide subtil (transparent) émis lors de l’érection (différent du sperme lors de l’éjaculation). On doit alors procéder à un lavage complet de la verge.
B-Si le sperme (al-Manî = المَنِيُ) sort sans jouissance, cela n’annule que les petites ablutions. Mais s’il sort avec recherche de jouissance, cela annule les grandes ablutions (al-Ghusl).
C-Il n’est pas impur pour les hanbalites.
7)L’ivresse
8)La perte de conscience tel que l’évanouissement
9)La perte de la raison telle que la folie
10)L’émission du liquide post-urinaire al-Wady ( الوَدْيُ) : transparent et épais émis immédiatement après la miction.
11)Toucher une personne en recherchant du plaisir, obtenu ou non ; de même qu’éprouver du plaisir par le toucher sans le vouloir.
12)Embrasser sa femme ou son mari sur la bouche.
13)Toucher ses parties génitales (pour les femmes) : seulement si elle touche l’intérieur de son sexe (en introduisant un doigt par exemple) ; donc si elle n’en touche que l’extérieur, elle n’est pas tenue de les refaire.
14)Toucher ses parties génitales (pour les hommes) : avec la partie interne de la main (paume, doigts, y compris entre les doigts). En revanche, si l’homme touche son sexe avec la partie externe de sa main, cela n’annule pas ses ablutions ; de même, si un vêtement épais (pantalon) fait écran entre son sexe et sa main, cela n’annule pas non plus ses ablutions ; mais si le vêtement est fin (slip ou caleçon), cela annule les ablutions.
15)Douter de ses ablutions : 3 cas :
D-Si c’est fréquent (au moins une fois par jour), on n’est pas obligé de les refaire.
E-Si c’est exceptionnel (une fois tous les 2 ou 3 jours), on doit les refaire.
F-Si le doute survient toute une journée (toutes les heures par exemple), on ne refait pas les ablutions non plus.
16)Apostasie, rejeter l’islam ou ne plus croire à un des fondements de notre religion- qu’Allah nous en préserve !- cité par un verset ou un hadith notoire (mutawâtir) ou reconnu par consensus des savants, comme ne pas reconnaître que la Salât ou la Zakât sont une obligation divine (à ne pas confondre avec celui qui ne prie pas ou ne verse pas la zakât bien qu’il sache que c’est obligatoire ; celui-là reste évidemment musulman) etc etc....)
avatar
Jibril

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum